Cinq Terre et environs - Généralités

Les Cinq Terre - la Spezia - 
Portovenere - Portofino (Italie)
du 29 mai 2017 au 3 juin 2017


Petite escapade annuelle sans Jean-Michel, avec mon amie Martine.
Après Budapest l’année dernière, Martine m’a proposé les Cinq Terre en Italie : parc national depuis 1991 situé dans la zone littorale de Ligurie. 

Après avoir vu et lu photos et articles, j’ai été séduite par cet endroit.
(Ne vous méprenez pas, beaucoup de photos sur internet sont très retouchées et boostées en couleur, ce qui déforme la réalité).
Nous avons donc programmé 3 jours aux Cinq Terre et ses environs et rajouté une journée à Portofino.




Cinq-terre comme cinq villages : 
Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manorola, Riomaggiore

Ces cinq petits villages « de poche » aux vieilles maisons colorées sont reliés entre eux par des sentiers pittoresques où l’on peut se balader le long des murs de pierres séches dans un paysage typiquement méditérranéen.


Tout ce que l’homme a réussi à façonner : les villages médiévaux avec leurs maisons enchevêtrées les unes aux autres, les petits ports de pêche, ou les terres de culture en terrasse (vigne, olives et fruits) dans de sublimes paysages, sont de véritables œuvres d’ingenierie.


Le caractère inhabituel, la beauté, la nature, l’authenticité de cet endroit ont hissé les Cinq Terre au classement du patrimoine mondial de l’Unesco en 1997.


Accès :
De Paris : par avion, aéroport Gênes ou Pise.
Bien que je n’affectionne guère Air France et que je ne prends jamais cette compagnie pour les longs courriers suite à une mauvaise expérience, sur l’Europe je voyage avec eux lorsqu’ils sont moins chers, le risque est moindre !
Paris/Gênes aller et retour : 100 euros, si bagage en soute supplément 50 euros.

De l’aéroport de Gênes vous devez prendre la navette bus « Volabus » qui se trouve à la sortie de l’aéroport jusqu’à une gare. Cette navette dessert plusieurs gares, voir suivant les horaires de train et choisir de préférence une ligne directe pour l’endroit où vous vous rendez.
Prix de la navette Volabus : 6 euros quel que soit la gare desservie.

Sur place 2 solutions pour se déplacer : le moins cher le train ou le bateau
Bien que les Cinq Terre ne soient pas loin de la France, je ne vous conseille pas d’y aller en voiture car les temps de déplacement sont beaucoup plus longs sur place et très peu de places de parking dans les villages. 


Train :
4 euros par trajet quel que soit le déplacement de Levanto à la Spezia

Ou la Cinque Terre Card Train qui vous permet d’utiliser le train et les navettes bus en illimité entre Levanto et la Spezia, d’accéder aux sentiers payants de randonnée Azzuro (voir détail pour cette carte sur le lien ici), d'avoir du wifi gratuit, et l'utilisation gratuite des toilettes dans le parc.

Cette carte reste intéressante si vous faites plusieurs déplacements en train et de la randonnée sur les sentiers bleus. Je vous conseille de faire votre calcul avant de la prendre.

Horaires des trains ici

Pas la peine de réserver votre train, en plus d’un guichet, toutes les gares possèdent des bornes libre-service . Toutes les bornes que nous avons utilisées ne fonctionnaient qu'avec la carte bleue.

Ne vous attendez pas à voir le paysage car le train traverse les Cinq Terre presque totalement dans les tunnels (il y en a 32 de Levanto à la Spezia).



Bateau :
De la Spezia vous pouvez prendre le bateau pour vous déposer dans les villages jusqu’à Levanto (sauf à Corniglia car il n’y a d’accès direct à la mer).
Pas de bateau toute l’année, voir le lien ici.

Je vous conseille de faire au moins une fois dans votre séjour la côte des Cinq Terre en bateau. C’est superbe.

Nous avons fait le trajet de Portovenere à Monterosso (18 euros).
De la Spezia vous pouvez prendre un bus qui vous dépose à Portovenere (2.50 euros).


Les randonnées :
C’est un excellent moyen de découvrir le versant côté mer qui est sublime.

Suite aux intempéries de ces dernières années et aux éboulements dus aux marcheurs de plus en plus nombreux, quelques sentiers sont fermés, en particulier les sentiers du bord de mer.

Prévoyez de bonnes chaussures et de l’eau. Certains sentiers demandent une bonne forme physique et une expérience de bon marcheur.

Renseignements sur les sentiers ici 

Vous avez aussi la possibilité d’acheter la Cinq Terre Card (renseignements ici).
Elle vous permet l’utilisation des minibus du parc, d’accéder à tous les sentiers de randonnée, d’avoir du wifi et l’utilisation gratuite des toilettes du parc. 
Je vous donne le même conseil que pour la Cinq Terre Card Train : faite bien votre calcul avant de la prendre.


Le logement : 
Mon conseil si vous vous déplacez en train : loger dans un des cinq villages pour l’authenticité et la découverte de la vie locale (ma préférence Monterosso), sinon Levanto, Moniglia* ou la Spézia.
*Le village de Moniglia ne fait pas partie des Cinq Terres et n'est pas inclus dans la Cinque Terre card.


Météo de notre séjour :
Le climat est tempéré et les températures restent douces toute l’année (de 7 à 30 degrés).
Météo de notre séjour : beau temps entre 16° et 30°
L’eau est encore froide pour se baigner.


Accueil :
Nous avons été très bien accueillies par les habitants avec leur accent chantant, leur sourire et leur bonne humeur.
Si l’on ne parle pas italien, on peut se débrouiller en anglais. Quelques personnes parlent le français.


Le tourisme aux Cinq Terre :
Les Cinq Terre longtemps restées à l’écart des touristes jouissent aujourd’hui d’un engouement incroyable. Suite à nos dernières lectures nous avions eu un peu peur de nous retrouver à « la queue leu leu » sur les sentiers de randonnée ou dans les villages comme à la sortie du métro Chatelet aux heures de pointe, cela n'a pas été le cas.

Dans la petite ville de Monterosso tout était calme. A Corniglia, Manarola, Riomaggiore il y avait peu de touristes. A Vernazza, à notre arrivée il y avait beaucoup plus de monde mais ils se sont vite dispersés (jour de marché). Sur les sentiers, le nombre de marcheurs était très raisonnable.

D’après le propriétaire de notre hôtel, il semblerait que la tranquillité que nous avons connue n’est guère habituelle. Nous avons eu beaucoup de chance.

Les Cinq Terre sont victimes de leur succès et l'équilibre de la région est réellement menacé.
Aujourd’hui rien n’arrête ce tourisme de masse dû en partie aux bateaux de croisière qui s’arrêtent à la Spezia et aux détournements des touristes vers l’Italie suite aux attentats en Turquie/Tunisie.
Oui c’est un très bel endroit, charmant mais pour combien de temps encore !! 

Je vous donne approximativement les chiffres qui font « frémir » : 
5 000 habitants et plus de 2 millions de visiteurs sur l’année ! 


L’intense ciel bleu, la mer turquoise, les paysages, le sourire des habitants, le linge qui pend aux fenêtres, les venelles pavées, l’authenticité des lieux, la bonne table, le bon vin, etc….tout cela fait que j’ai aimé cet endroit. J’y ai passé un agréable séjour et je ne peux que vous conseiller cette destination mais allez-y hors saison touristique.

Nota : juste un petit mot au sujet des photos. Pas de Jean-Michel cette fois-ci pour prendre les photos, Je ne suis pas une bonne photographe et certaines sont de mauvaise qualité (prises avec le portable), désolée. Michèle.

Compte-rendu de notre séjour dans les billets ci-après